Types de poste à souder : choisissez celui qui convient le mieux à vos projets

Types de poste à souder : choisissez celui qui convient le mieux à vos projets

26 novembre 2020 Non Par Damien

Vous souhaitez connaître les différents types de poste à souder ? Les réponses dans les lignes qui suivent, ainsi que le fonctionnement et l’utilité d’un tel équipement, pour que vous puissiez bien adapter votre choix en fonction de vos besoins.

Comment fonctionne un poste à souder et quelle est son utilité ?

Il existe différents types de poste à souder et chacun a une utilité particulière, ce qui renvoie au fait qu’il existe des équipements spécifiques pour des secteurs particuliers tels que l’industrie navale, l’aéronautique ou le secteur électronique.

En ce qui concerne le fonctionnement d’un équipement de soudage, il est conçu pour fusionner des matériaux métalliques, ce qui aboutit à la création d’une nouvelle pièce, résultat de l’union de deux ou plusieurs éléments, presque toujours au moyen de l’utilisation d’un troisième élément qui agit comme un matériau d’apport pour créer la fusion.

L’utilité des équipements de souduage est indéniable et constitue une avancée considérable pour l’industrie en général. Ci-dessous quelques secteurs et la manière dont ils obtiennent des résultats de soudage.

– Le secteur de la construction : les supports de confinement et les structures internes.

– La mécanique des métaux : les alliages de matériaux différents.

– L’aéronautique : on peut l’apprécier quand on se rend compte que toute la structure d’un avion est conçue à partir de l’union de différents matériaux.

Les types de poste à souder

Le poste à souder électrique

Cet équipement est destiné au soudage à l’arc électrique, qui fonctionne en utilisant du courant pour former un arc électrique entre le métal cible et l’électrode, ce qui entraîne une fusion.

Le poste à souder à l’étain

Comme son nom l’indique, ce type de fer à souder est destiné à la soudure à l’étain et constitue le choix le plus approprié si vous recherchez une application électronique. Ce matériel de soudure est indiqué pour les petites réparations sur les petits appareils qui nécessitent précision et délicatesse. Ce fer à souder électrique se compose d’une pointe en cuivre, qui s’active lorsqu’elle est chauffée, et d’une poignée en matériau isolant, afin de pouvoir le manipuler confortablement et en toute sécurité.

Le poste à souder au gaz

L’équipement au gaz convient aux matériaux de travail tels que la tôle, le cuivre et l’aluminium. Dans ce type de matériel, le gaz combustible circule dans un tube et est dirigé vers la torche. Un système de friction est installé, ce qui entraîne une flamme qui fait fondre le matériau (appelé matériau de remplissage). Le poste à souder au gaz est couramment utilisé dans l’industrie de la plomberie.

Le soudeur au laser

Ces équipements fonctionnent avec un système plus complexe et sont principalement utilisés dans le secteur de la bijouterie, car ce dernier exige des travaux de soudure extrêmement précis lors de la fabrication de ses produits. Le soudage au laser s’effectue par chauffage de la zone à souder et est suivi de l’application d’une pression. Cet équipement est le plus adapté aux petites zones et aux manœuvres délicates car il offre une grande précision.

En conclusion, il n’existe pas d’équipement universel pour effectuer les différents travaux de soudage, chacun est conçu pour des travaux spécifiques et nous devons choisir celui qui répond le mieux à nos besoins.

Comment choisir son poste à souder ?

Si vous avez de la soudure à faire, vous n’aurez pas d’autre choix que d’investir dans un poste à souder. Maintenant, il n’est pas facile de savoir quel modèle choisir, tant les différents types de poste à souder sont nombreux. Nous allons donc vous donner quelques conseils en fonction de votre profil et de ce que vous désirez souder. Il serait dommage de ne pas investir dans le bon appareil.

Pour les débutants

En tant que débutant, vous pouvez avoir besoin de réparer un portail ou une table en acier par exemple. Si vous n’avez jamais utilisé de poster à souder, nous vous conseillons de regarder des tutoriels et de lire la notice d’utilisation. Ne vous lancez jamais dans la soudure sans savoir ce que vous devez faire. Il en va de votre sécurité. À ce sujet, il ne faut surtout pas oublier d’acheter des équipements de protection, à savoir le masque de soudure, le tablier et les gants. Bien évidemment, vous devrez les porter à chaque utilisation.

Au niveau du choix du poste à souder, vous devrez prendre en compte le modèle et les normes. Du point de vue des normes, recherchez la norme ISO (plan international), CERN (plan européen) ou AFNOR (spécifique à la France). Pour les types de postes à souder, vous avez :

  • MMA : Si vous avez besoin de faire une soudure technique, c’est le choix que vous devez retenir. Vous pourrez faire une soudure en inox, fonte et acier. Par contre, vous ne pourrez pas l’utiliser pour du cuivre et de l’alu.
  • MIG MAG : vous allez avoir une soudure solide et résistante à la corrosion. Vous pourrez travailler l’aluminium et le cuivre. Par contre, vous ne pourrez pas souder le fer. Quoi qu’il en soit la manipulation se fera facilement, car vous aurez seulement besoin d’utiliser une électrode, qui est un consommable. Attention, la vitesse du dévidage du fil peut être rapide.
  • TIG : Nous vous le déconseillons, si vous n’avez jamais soudé. En effet, vous allez devoir maitriser l’ampérage, la vitesse de distribution et de déroulement.

Dernière chose, soyez vigilant quant à l’alimentation requise pour votre poste à souder. En effet, il en existe en 230 et 400 V. Si vous n’avez aucune idée de l’installation électrique de votre maison, il est préférable de prendre un modèle en 230 V.

Pour les bricoleurs avertis

Si vous avez déjà utilisé un poste à souder, vous pourrez vous permettre d’être un peu plus pointilleux dans le choix du modèle. Vous devrez notamment être vigilant au cycle de service. C’est ce qui va définir votre temps d’utilisation et le temps de refroidissement de l’appareil. Par exemple, avec 60%, cela va signifier que vous devrez laisser refroidir votre appareil durant 4 minutes, lorsque vous l’aurez utilisé 6 minutes. Si vous avez un long travail de soudure à faire, cela peut être handicapant.

Autre chose : la puissance. En règle générale, si vous avez seulement un besoin occasionnel, vous pouvez sélectionner un poste à souder entre 50 et 120 ampères. Du point de vue des électrodes, ça sera entre 1,5 et 3,2 mm.

Pour le choix du modèle, si votre besoin reste occasionnel, comme pour les débutants, nous vous conseillons un poste à souder MMA. Par contre, si vous comptez l’utiliser fréquemment ou sur une courte période, mais de manière intensive, prenez un poste semi-automatique. Vous aurez un fil fourré qui va se dérouler en continu. Vous gagnerez donc du temps.

Pour les experts

Si vous cherchez à réaliser des soudures d’une grande précision, dirigez-vous vers un poste à souder TIG. Vous pourrez alors souder du carbone et du fer. Vous aurez un interrupteur et des connecteurs pour sélectionner le type de soudure que vous allez réaliser. Vous aurez également des potentiomètres pour réguler l’apport pré-gaz et post-gaz.

Par contre, si vous recherchez avant-tout une grosse production, il vaut mieux partir sur un poste MIG-MAG. Pour un appareil puissant, vous devrez choisir un poste en 400 V.

Du point de vue des électrodes, pour un travail professionnel, choisissez des électrodes à enrobage cellulosique. Vous trouverez également des électrodes spécifiques, en fonction du type de soudure à réaliser.