Site icon Dropt.org

Comment est fabriqué un connecteur industriel ?

Lorsque vous construisez une machine, vous perdez peut-être du temps sur le choix de vos connecteurs. Il est possible d’optimiser votre travail en connaissant mieux vos besoins en matière de connecteurs industriels. Vous pourrez ainsi plus facilement faire le bon choix et envisager en amont les possibilités qui s’offrent à vous. Voici quelques éléments indispensables à savoir.

De quoi est constitué un connecteur industriel ?

Un connecteur est composé de six éléments principaux qui peuvent être adaptés à vos besoins. Les prises Harting par exemple peuvent être entièrement configurées élément par élément. Vous retrouvez dans tous les connecteurs :

  • La protection de sortie des câbles ;
  • Le capot ;
  • L’insert mâle ;
  • L’insert femelle ;
  • Les embases ;
  • Les accessoires.

Ces éléments sont ensuite assemblés pour former le connecteur. La plupart d’entre eux possède des variantes qui s’adaptent plus ou moins aux différentes constructions industrielles.

Variantes de chaque élément

Les protections des sorties de câbles doivent impérativement être choisies en fonction de l’environnement d’utilisation des machines concernées. Il existe notamment plusieurs types de presse-étoupes : universels, dotés de joint simple ou multiple… Si le câblage de votre installation risque d’être malmené, vous pouvez aussi choisir des serre-câbles munis de dispositifs anti-traction ou anti-rotation.

En ce qui concerne les capots, vous pouvez adapter la sortie de câble afin qu’elle soit verticale ou latérale et choisir le niveau de verrouillage dont vous avez besoin.

Les inserts, qu’ils soient mâles ou femelles, peuvent être munis de sorties à vis si vous envisagez des démontages réguliers par exemple, sinon, vous pourrez choisir des sorties à sertir ou à lame de pression, là encore, c’est l’usage à venir qui doit guider votre choix.

Venons-en maintenant aux embases, le connecteur n’aura pas le même aspect si vous les choisissez encastrées ou en saillie, demandez-vous aussi si vous avez besoin qu’elles soient fermées par un couvercle, si oui en plastique ou en métal ? Et comme pour le capot, il est important de réfléchir au niveau de verrouillage des embases.

Enfin, les constructeurs de connecteurs industriels proposent souvent des accessoires qui spécifient encore leurs usages comme un verrouillage à vis si vous avez besoin d’utiliser votre connecteur sans boîtier ou encore des étiquettes adhésives homologuées ou des pions de codage.

En conclusion

À partir de ces informations sur les éléments qui constituent un connecteur industriel, vous pouvez avoir une vision claire des choix que vous pouvez faire pour adapter les connecteurs à vos constructions et non l’inverse.

Quitter la version mobile